Récits de vie

Errance diagnostique et acceptation de soi avec le tremblement essentiel vu par Charlotte

Je suis née en 1961 avec le tremblement essentiel. Comment je m’en souviens ? Un jour, en classe de CP, je passe au tableau pour écrire un beau O. Ma meilleure amie, qui l’est encore aujourd’hui, se souvient de la forme de mon O à la Dubuffet, œuvre tout en zigzag. J’imagine que voir une petite […]

Lire la suite…

Le retentissement familial du tremblement essentiel, maladie génétique vu par Marie-Anne

Je souffre de ce tremblement depuis le lever jusqu’au coucher pour toutes les activités quotidiennes. Certains jours, je me dis que je ferais mieux de rester couchée ! J’arrive à tout faire à la maison mais cela me demande du temps et des efforts et j’ai l’impression que ça me fatigue. Si je vais en […]

Lire la suite…

La vie à vingt ans avec le tremblement essentiel vue par Sébastien

De 17 à 20 ans, j’avais quelques problèmes mais pas excessivement gênants. En société, j’avais du mal à prendre mon verre puis j’ai eu du mal à manger. Au bout de quelques années, le tremblement s’est installé définitivement. Aujourd’hui, je tremble, que je sois en société ou chez moi tout seul. Avec ma famille, nous […]

Lire la suite…

L’insertion professionnelle avec le tremblement essentiel vue par Stéphanie

Ils ne savaient pas ce dont je souffrais et ils ont pensé que c’était psychologique à cause de la naissance de mon frère et ma sœur, tous deux jumeaux. De fait, mes parents s’occupaient moins de moi et davantage des nouveaux-nés. J’ai probablement eu des moments de jalousie évidemment comme tout enfant à la naissance […]

Lire la suite…

Le tremblement essentiel à l’école vu par Marine

Ils voyaient que je tremblais, ils me disaient que c’était bizarre et ils faisaient aussi des petites blagues, parfois un peu méchantes : « T’es comme mon grand-père, t’as la maladie de Parkinson ». On me disait de ne pas stresser mais je ne stressais pas, je tremblais, c’est différent, non ? Ça m’énervait un […]

Lire la suite…