Gina, 18 ans, estime de soi et tremblement essentiel

La difficulté dans le tremblement essentiel, c’est de ne pas pouvoir faire les choses comme les autres, de devoir demander de l’aide à chaque fois. Je me suis sentie parfois humiliée, diminuée de devoir demander de l’aide. J’essaie néanmoins de prendre les choses comme elles sont. En fait, j’essaie d’évoluer, de surmonter la maladie mais ce n’est pas toujours facile non plus.

Je sais ce que c’est, la maladie, je suis passée par là mais il ne faut pas baisser les bras et je pense surtout que la famille, c’est important. Se confier à sa famille, ça fait énormément de bien. Avoir le soutien de sa famille,ça aide beaucoup pour surmonter les coups de blues ou les moments où on désespère un peu et je pense que c’est le meilleur conseil que je puisse donner.

Moi, je vais essayer, avec mon tremblement essentiel, de réussir ce que je veux faire. Aujourd’hui, je suis étudiante et même si j’ai des difficultés en raison de mon handicap, je vais essayer d’aller au bout de mes rêves.

Partager sur les réseaux sociaux :