Quand le créateur de la série Downtown Abbey parle du TE

Lumineuse explication du créateur de la série Downton Abbey concernant le tremblement essentiel dont il souffre ; la série Downton Abbey a connu un vif succès public et critique au Royaume-Uni puis, de façon moins attendue, aux États-Unis et dans le reste du monde. Julian Fellowes est donc très connu et profite de sa notoriété pour parler du TE… Il débute en expliquant que de nombreuses personnes souffrent d’un tremblement qui empire sous certaines conditions, et qu’un verre d’alcool améliore. Il engage les personnes qui ont un tremblement à aller voir le médecin, expliquant que huit fois sur 10 il s’agit d’un TE et non de parkinson ; que le TE ne tue pas, que c’est certes une nuisance, mais qu’il y a tant de choses pires auxquelles les gens doivent faire face dans le monde. Il explique que récemment, alors qu’il était à un diner à New York, lorsqu’il a saisi son verre de vin blanc, il se l’est projeté sur le visage et le costume sous l’œil ahuri de son interlocutrice ! Lors de la 6ème saison il a donné à son personnage Carson un tremblement essentiel (il ne pourra plus servir le vin et donc remplir ses fonctions), pour faire connaître ce handicap. Mais les journaux ont conclu que Carson avait parkinson, car personne ne connaît le TE… Il parle des traitements, qui ne marchent pas pour tout le monde et en tous cas pas pour lui. Il parle du traitement au laser et des recherches en cours. La journaliste lui demande s’il parle de son tremblement lorsqu’il rencontre de nouvelles personnes ; il dit qu’après une période de déni et sur les conseils de sa femme, il annonce maintenant la couleur dès le début, car sinon les gens pensent qu’il a bu, ou qu’il est terrifié. Il parle du tremblement de la voix qu’il a vécu lors d’une prestigieuse cérémonie. Il montre la paille qu’il a sur lui (en fer), pour boire sans dégâts. Pour finir il dit que presque tout le monde souffre de quelque chose, et qu’il se considère chanceux.

Une belle leçon d’optimisme, et un coup de projecteur sur notre condition ! 😉

Partager sur les réseaux sociaux :