Julie, 30 ans, psychiatrisation abusive

A l’âge de 17 ans, on m’a diagnostiqué un tremblement essentiel des mains et de la tête. Depuis vingt années, à part un très léger soulagement par l’Avlocardyl®, j’ai beaucoup souffert et erré dans le monde médical, beaucoup de médecins ne me prenant pas au sérieux. En dépression, mon psychiatre a même souri quand je lui ai parlé de tremblement essentiel et m’a dit que c’était une tension nerveuse due à mes problèmes… Enfin, j’ai eu une consultation à la Pitié-Salpêtrière avec un neurologue spécialiste des mouvements anormaux et je crois voir enfin le bout du tunnel. Non pas une guérison mais un grand pas vers un diagnostic sérieux et de vraies recherches de traitement.

Partager sur les réseaux sociaux :