Le pays Briard

Le Pays Briard

David Leduc journaliste au Pays Briard a publié un article intitulé Un Fertois participe à un colloque sur le tremblement essentiel ce mardi 27 octobre 2015. David Leduc explique qu’Anthony Méreau, bénévole à Aptes, a participé au 2ème colloque scientifique francophone Tremblement essentiel et syndromes apparentés qui a réuni 370 participants, neurologues et professionnels de santé aux côtés des personnes malades et en situation de handicap et de leurs proches, tous concernés par cette maladie neurologique fréquente qui touche plus de 300 000 personnes en France (femmes, hommes et aussi les enfants). Le tremblement essentiel est souvent une pathologie familiale. Cette pathologie, dont les causes sont encore méconnues, provoque des tremblements incontrôlables qui touchent souvent en premier les membres supérieurs, le cou puis la tête, la voix et les jambes et parfois le corps entier. Il n’y a pas de trouble cognitif associé. Le tremblement essentiel est souvent un frein voire un handicap pour se nourrir, boire, s’habiller, mettre une clé dans une serrure, écrire et même parfois parler. Dans les formes précoces, le tremblement est le plus souvent reconnu au moment de l’acquisition de l’écriture, puis, après un pic initial, le tremblement connaît un ralentissement de sa progression jusqu’à 55 ans, âge à partir duquel la maladie reprend son évolution progressive.

Anthony Méreau © Le Pays Briard
Anthony Méreau © Le Pays Briard

David Leduc cite Anthony Méreau : « Je suis principalement en charge de la communication autour des réseaux sociaux, explique l’habitant de la Ferté-Gaucher. C’est très enrichissant car cela permet aux [personnes] malades de partager leurs expériences, d’orienter les autres vers les neurologues… Répondre aux questions des [personnes] malades, en somme ». Anthony Méreau ajoute : « Parler de la maladie, informer un maximum autour d’elle, c’est aussi un moyen de faire avancer la recherche scientifique ».

Partager sur les réseaux sociaux :