Le combat d’un Moulinois contre une maladie neurologique au cœur d’un documentaire

Atteint par le tremblement essentiel, une maladie neurologique méconnue, le réalisateur moulinois Pierre Gadrey a filmé, pour un documentaire, l’évolution de sa pathologie et le parcours médical qui a permis d’améliorer sa vie.
Le tremblement essentiel, c’est quoi ? Bonne question. Pierre Gadrey et Marie-Christine Duchalet y ont répondu en réalisant un documentaire de 52 minutes consacré à cette maladie neurologique et génétique qui, comme son nom l’indique, se caractérise par des tremblements du corps.

Largement méconnue du grand public, elle touche pourtant une personne sur deux cents dans l’Hexagone, au moins 300.000 français. Les deux réalisateurs moulinois n’ont pas cherché pendant des lustres afin de trouver un témoin motivé pour s’exprimer librement.

Mes mains tremblaient tellement que je pouvais à peine tenir une caméra

Lui-même atteint de manière très invalidante, Pierre Gadrey a opté pour le parti pris formel de se mettre en scène, face à la caméra, pour raconter, avec son ressenti, son expérience de la maladie : « Je vis avec cette pathologie depuis une quinzaine d’années, confie t-il. Avant moi, elle a aussi touché mon père. Finalement, je me suis dit que j’étais aussi bien placé qu’un autre pour en parler ».

Partager sur les réseaux sociaux :