Tremblement essentiel

Le tremblement essentiel est une maladie neurologique et génétique. C’est la cause la plus fréquente de tremblements. Elle touche 1 personne sur 200. Elle concerne les femmes comme les hommes. Elle peut apparaître dès l’enfance et elle s’aggrave avec le temps.

Aptes« Mes mains tremblent dès que j’effectue des gestes de la vie quotidienne. Ce n’est pas dû à mon âge, je ne suis pas alcoolique, je ne suis pas hyper-émotif, je ne suis pas drogué… je souffre de tremblement essentiel ».

 

 

David Grabli« Cette maladie reste encore mal connue du grand public mais aussi de la communauté médicale en dehors des neurologues. Le diagnostic est hélas trop souvent tardif. » Docteur David Grabli, neurologue à la Pitié-Salpêtrière

 

 

Le tremblement essentiel est une pathologie du mouvement ; au sein des mouvements anormaux, le tremblement essentiel est la pathologie la plus fréquente. Elle touche au moins 300 000 personnes en France – à titre indicatif, la maladie de Parkinson touche autour de 120 000 personnes. C’est la prévalence. Celle-ci augmente progressivement avec l’âge et peut atteindre jusqu’à 14 % chez les plus de 65 ans.

 

L’incidence du tremblement essentiel, c’est à dire le nombre de nouveaux cas pendant une période déterminée est estimée à environ 600 nouveaux cas pour 100 000 personnes par an.

 

Les chiffres clés du tremblement essentiel

  • 1 personne sur 200 touchée par le tremblement essentiel,
  • 300  000 personnes en France atteintes par le tremblement essentiel,
  • 30 000 personnes sont atteintes par une forme sévère à invalidante,
  • 2,5 millions d’Européens touchés par le tremblement essentiel,
  • 50 % de femmes, 50 % d’hommes,
  • moyenne de 10 années d’errance diagnostique pour les formes précoces*,
  • moyenne de 2 années d’errance diagnostique pour les formes tardives*,
  • 25 % des personnes malades ont dû changer d’orientation professionnelle ou cesser leur activité en raison du handicap moteur de la maladie,
  • 1 personne sur 3 a souffert ou souffre de phobie sociale,
  • 85 % des personnes malades souffrent aussi d’un handicap social.

* source Aptes info service : 0 970 407 536