Le Conseil scientifique

Emmanuelle Apartis-BourdieuProfesseur Emmanuelle Apartis-Bourdieu,
Présidente du Conseil scientifique,
neurologue et neurophysiologiste, spécialiste des mouvements anormaux,
hôpital Saint-Antoine,
Paris

Emmanuelle Apartis-Bourdieu, est Professeur de neurologie et dirige l’Unité fonctionnelle d’explorations fonctionnelles de l’hôpital Saint-Antoine à Paris (Assistance publique – hôpitaux de Paris), où sont proposées les techniques usuelles d’électrodiagnostic des maladies du système nerveux central et périphérique (électromyographie, électroencéphalographie, potentiels évoqués). Elle y a créé et développé depuis 1997, une consultation spécialisée d’enregistrement des mouvements anormaux, apportant une aide précieuse pour le diagnostic des tremblements, des myoclonies et de la dystonie.
Elle y poursuit une recherche clinique dans le domaine de la caractérisation des tremblements et des syndromes myocloniques rares de l’enfant et de l’adulte, génétiques ou dégénératifs. Elle contribue à la diffusion de ces méthodes par un enseignement théorique et pratique à la Faculté de médecine Pierre et Marie Curie et en tant que membre du conseil scientifique du Club des mouvements anormaux.
Son activité de recherche dans le domaine de la physiopathologie et de la thérapeutique expérimentale du tremblement essentiel par les méthodes de stimulation cérébrale non invasive, en collaboration avec le Docteur Sabine Meunier, se déroule au sein de l’équipe du Professeur Marie Vidailhet à l’Institut du cerveau et de la moelle épinière, à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

 

2015.09.14 Emmanuel Broussolle 2Professeur Emmanuel Broussolle,
Vice-président du conseil scientifique,
président du Conseil scientifique de 2006 à 2013,
neurologue spécialiste des mouvements anormaux,
chef de service de neurologie, hôpital Pierre Wertheimer – CHU de Lyon

Emmanuel Broussolle est né à Lyon en 1953. Il a fait ses études médicales et scientifiques et son internat dans la même ville. Il a obtenu son diplôme de docteur en médecine en 1985 et de docteur d’université en neurosciences en 1994. Il a réalisé un stage post-internat entre 1985 et 1987 à Baltimore aux USA, au département de Médecine Nucléaire de Johns Hopkins Hospitals et au National Institute on Drug Abuse. De retour en France, il a effectué sa carrière de neurologue, comme chef de clinique-assistant, puis praticien hospitalier puis professeur d’université au CHU de Lyon. Il est chef de service à l’Hôpital Neurologique Pierre Wertheimer (Hospices Civils de Lyon), enseignant à la Faculté de Médecine Lyon Sud (Université Claude Bernard Lyon), et membre de l’équipe « physiopathologie des ganglions de la base » (directeur : Léon Tremblay), dans le centre de Neurosciences Cognitives (CNRS UMR 5229 associé à Cortex; directeur : Jean-René Duhamel), à l’Institut des Sciences Cognitives Marc Jeannerod de Lyon-Bron. Les recherches d’Emmanuel Broussolle portent sur la maladie de Parkinson et les syndromes apparentés, les mouvements anormaux, dont le tremblement essentiel, la sclérose latérale amyotrophique, la stimulation cérébrale profonde, l’imagerie cérébrale, et l’histoire de la neurologie.

spirale Aptes

 

professeur Marie VidailhetProfesseur Marie Vidailhet,
Vice-Présidente du conseil scientifique de 2006 à 2013,
chef de service de la Fédération de neurologie,
hôpital de la Pitié Salpêtrière,
Paris

Marie Vidailhet est professeur de neurologie, professeur d’université – praticien hospitalier (PU-PH) dans le Département des maladies du système nerveux à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière et à l’Université Pierre Marie Curie Paris-6.

Marie Vidailhet est responsable de l’équipe Mouvements  anormaux du Centre d’investigation clinique du Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris depuis 2007. Elle est également responsable d’une équipe de recherche au sein de l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (CRICM) sur la thématique Contrôle du mouvement normal et anormal (co-direction avec le professeur Stéphane Lehéricy, directeur du centre d’imagerie IRM-CENIR), après avoir dirigé pendant quatre ans l’équipe Mouvements anormaux et ganglions de la base : physiopathologie et thérapeutique expérimentale.

Marie Vidailhet est aussi coordonnateur du Centre de référence Gilles de la Tourette (PH docteur Andréas Hartmann) et responsable des mouvements anormaux au sein du Centre de référence des maladies neurogénétiques de l’adulte et de l’enfant (coordonnateur : professeur Alexis Brice). Au sein de ce centre de référence, Marie Vidailhet organise notamment le diagnostic et coordonne la prise en charge des tremblements rares, tremblement orthostatique primaire, myoclonies, tremblement dystonique etc.

en savoir plus sur Marie Vidailhet

 

spirale Aptes

 

Franck DurifProfesseur Franck Durif,
neurologue spécialiste des mouvements anormaux,
chef de service de neurologie,
CHU Gabriel-Montpied,
Clermont-Ferrand

 

 

Alexandra DurrDocteur Alexandra Durr,
neurogénéticienne,
Centre de référence des maladies neurogénétiques
hôpital de la Pitié Salpêtrière,
Paris

 

 

Michel GonceDocteur Michel Gonce,
neurologue,
spécialiste des mouvements anormaux en Belgique,
secrétaire du Club des mouvements anormaux (CMA)

 

Michel Gonce est neurologue et consultant au CHU de Liège (Belgique)  et spécialiste des mouvements anormaux. À ce titre, il est Secrétaire Général du Club des Mouvements Anormaux depuis la création de cette organisation professionnelle depuis 29 ans. Il collabore activement avec ses collègues français dans le cadre non seulement de Aptes mais également de l’association France Parkinson, de l’association France-Ekbom (syndrome des jambes sans repos) et de l’Association Française du syndrome Gilles de la Tourette.

Il a reçu  sa formation médicale et neurologique à l’Université de Liège avec un séjour d’un an à Montréal dans le laboratoire du professeur Barbeau, pionner de la dopathérapie et ensuite dans le service du professeur Cambier à Paris.

Il dirige actuellement le Service de Neurologie Réparatrice des Cliniques ISoSL à Liège (90 lits dédiés à la revalidation des maladies neurodégénératives : maladie de Parkinson avec ou sans démence, chorée de Huntington, MSA …).

Parmi ses travaux cliniques récents, on retiendra que son Service est détenteur de deux conventions spécifiques avec la Sécurité Sociale belge (INAMI) d’une part pour les patients comateux en collaboration avec l’équipe de S. Laureys du CHU de Liège et d’autre part pour la prise en charge multidisciplinaire des patients souffrant de la chorée de Huntington.

 

David GrabliDocteur David Grabli,
neurologue spécialiste des mouvements anormaux,
Fédération des maladies du système nerveux, consultation des mouvements anormaux,
hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris

 

 

Carine KarachiDocteur Carine Karachi,
neurochirurgien,
hôpital de la Pitié Salpêtrière,
Paris

 

 

 

Mario MantoProfesseur Mario Manto,
neurologue spécialiste des mouvements anormaux,
Laboratoire de neurologie expérimentale, hôpital Erasme,
Bruxelles

 

 

 

 
2015.09.15 Emmanuelle PourcherDocteur Emmanuelle Pourcher
neurologue spécialiste des mouvements anormaux,
clinique Sainte-Anne, consultation Mémoire et Mouvement
Québec

Emmanuelle Pourcher est une neurologue spécialisée en troubles du mouvement et neuropsychiatrie. Emmanuelle Pourcher œuvre principalement en recherche clinique et dans le traitement du tremblement essentiel et de la maladie de Parkinson  qui sont au centre de ses intérêts scientifiques et de son engagement auprès des patients et des familles depuis plus de 32 ans maintenant.

Emmanuelle Pourcher est directrice de clinique et de recherche à la Clinique Sainte-Anne Mémoire et Mouvement de Québec  et  est aussi neurologue praticienne au département de médecine de l’Institut Universitaire en Santé Mentale  de Québec et spécialiste des troubles du mouvement au département des Sciences neurologiques du CHU de Québec . Chercheure clinicienne  au Centre de Recherche en Neurosciences (CTRN) de l’Université Laval , le professeur Emmanuell Pourcher  enseigne  en neurologie et pharmacologie à la Faculté de Médecine de  l’Université Laval de Québec depuis près de 30 ans.

 

 

 

François VingerhoetsProfesseur François Vingerhoets,
neurologue spécialiste des mouvements anormaux,
chef au service de neurologie, CHUV
Lausanne

François JG Vingerhoets a complété ses études de médecine en 1982, obtenu son doctorat en médecine en 1987 et sa spécialisation FMH en Neurologie en 1991, à Lausanne en Suisse (UNIL et CHUV). Il a été « research fellow » au centre des maladies neurodégénératives de l’Université de Colombie Britannique, Vancouver, Canada de 1992 à 1995, où il a développé son intérêt pour les troubles du mouvements et l’imagerie cérébrale. Chef de clinique du service de neurologie des HUG de 1995 à 1998 il y obtient son grade de Privat Docent UNIGE en 2000 pour ses travaux concernant l’imagerie dopaminergique et y établit un programme d’analyse de la marche et de la posture. En 1998, il rejoint le service de neurologie du CHUV, y établit le programme Vaud-Genève de chirurgie stéréotaxique des mouvements anormaux qu’il a dirigé jusqu’en 2013. Il y fonctionne actuellement comme professeur associé UNIL depuis 2003 et médecin chef au service de neurologie du département des neurosciences cliniques depuis 2010, et y dirige l’unité des maladies neurodégénératives. Auteur de près de 200 publications scientifiques et chapitres de livre, membre des comités scientifiques de plusieurs sociétés savantes et des comités éditoriaux de plusieurs journaux scientifiques internationaux de Neurologie, ses intérêts principaux sont les troubles du mouvement, la stimulation cérébrale profonde, la neuroimagerie des parkinsonismes, et les troubles du comportement associés.

 

Tatiana WitjasDocteur Tatiana Witjas,
neurologue spécialiste des mouvements anormaux,
hôpital de la Timone, CHU
Marseille

 

 

 

spirale Aptes

Anciens Conseillers scientifiques

2015.09.29 Philippe DamierProfesseur Philippe Damier,
neurologue spécialiste des mouvements anormaux,
chef de service de neurologie, CHU de Nantes
conseiller scientifique de Aptes de 2006 à 2013

Philippe Damier est professeur de neurologie au CHU de Nantes depuis 1999. Sa formation clinique et scientifique a été conduite au CHU de Grenoble, à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris), à l’hôpital de la Salpêtrière (Paris) et au Massachusetts Institute of Technology (Cambridge USA). Il a dirigé le service de neurologie et le centre d’investigation clinique du CHU de Nantes. Il coordonne le Centre Inter Régional de Coordination & Centre Expert maladie de Parkinson et autres troubles du mouvement de l’Ouest. Ses travaux de recherche portent sur les mécanismes de la mort cellulaire dans la maladie de Parkinson et sur la neurostimulation. Il a publié sur ces sujets plus de 150 articles dans des journaux médico-scientifiques internationaux. Il a récemment obtenu un MBA à l’Université de Melbourne (Australie) et vient de publier chez Odile Jacob Décider en toute connaissance de soi. Neurosciences et décision.

 

 

Charles-Pierre JedynakDocteur Charles-Pierre Jedynak,
neurologue spécialiste des mouvements anormaux,
Fédération des maladies du système nerveux, consultation des mouvements anormaux,
hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris,
conseiller scientifique de Aptes de 2006 à 2010

 

 

Pierre KrystkowiakProfesseur Pierre Krystkowiak,
neurologue spécialiste des mouvements anormaux,
CHU Nord, Amiens
conseiller scientifique de Aptes de 2010 à 2013

 

 

 

Jean-Paul NguyenProfesseur Jean-Paul Nguyen
neurochirurgien, spécialiste des mouvements anormaux,
CHU de Nantes
conseiller scientifique de Aptes de 2006 à 2010

 

 

 

Pierre PollakProfesseur Pierre Pollak,
neurologue spécialiste des mouvements anormaux,
chef de service de neurologie,
Hôpitaux universitaires de Genève, Suisse
conseiller scientifique de 2006 à 2013

 

Pierre Pollak a fait sa formation médicale et neurologique à l’université de Grenoble. Cette formation a été complétée à Paris auprès du Professeur Agid et dans plusieurs sites nord-américains. Après un doctorat de médecine en 1978, Pierre Pollak a poursuivi sa carrière hospitalo-universitaire au CHU de Grenoble où il a été nommé professeur de neurologie en 1992 et a créé une unité médicale entièrement consacrée aux troubles du mouvement. Avec le Professeur Benabid, il a été le pionnier du traitement des maladies du mouvement, notamment les tremblements, par stimulation cérébrale profonde. Depuis octobre 2010, il est chef du service de neurologie des Hôpitaux universitaires de Genève. Pierre Pollak a participé à la publication de plus de 250 articles dans le domaine des troubles du mouvement, notamment le tremblement essentiel et la maladie de Parkinson à laquelle il a consacré un livre dédié aux patients et à leur famille. Pierre Pollak a reçu plusieurs récompenses dont le Grand Prix de la Fondation pour la recherche médicale décerné par l’Académie des Sciences.

 

Professeur Marc Vérin,Marc Vérin
neurologue spécialiste des mouvements anormaux,
chef de service de neurologie,
CHU de Pontchaillou, Rennes
conseiller scientifique de 2010 à 2013

 

 

Dernière mise à jour 22 décembre, 2015