Magazine de la Santé

Jean Régis

Le Magazine de la santé sur France 5 présenté par Marina Carrère d’Encausse, Michel Cymes et Benoît Thévenet a présenté un reportage les jeudi 21 et vendredi 22 février 2013 sur une technique neurochirurgicale, le GammaKnife, actuellement mise en oeuvre par le professeur Jean Régis à l’hôpital de la Timone à Marseille. Cette technique est présentée sur Aptes.org à la page Parcours de soins | GammaKnife pour le grand public et à la page Données scientifiques | Neurochirurgie pour la communauté scientifique, par le docteur Tatiana Witjas de l’équipe du professeur Jean Régis.

L’émission du jeudi 21 février 2013 a présenté dans la rubrique In vivo à la minute 42’30 l’utilisation de la radiochirurgie GammaKnife à l’hôpital de la Timone pour le traitement neurochirurgical des tremblements dans la maladie de Parkinson et le tremblement essentiel. Le professeur Jean Régis utilise depuis quelques années le GammaKnife. Il reçoit dans ce reportage Mme Combes, une femme de 68 ans souffrant d’un tremblement essentiel devenu handicapant pour les gestes de la vie quotidienne. Ainsi, Mme Combes ne peut plus porter à la bouche un verre d’eau d’une seule main. Elle dit : « Maintenant, ça me mine parce que je me dis que je deviens handicapée » et elle ajoute : « Je suis presque à pleurer de me dire : qu’est-ce que tu deviens ? ». Le professeur Jean Régis explique alors la technique GammaKnife et comment le rayonnement électromagnétique de faisceaux Gamma permet de créer une lésion du noyau Vim dans le thalamus, le « maillon d’un circuit qui dysfonctionne (…) et qui entraîne un trouble du mouvement, le tremblement ». Le reportage permet de voir la préparation de Mme Combes avant l’intervention neurochirurgicale avec l’installation du cadre stéréotaxique.

L’émission du vendredi 22 février 2013 a présenté dans la rubrique In vivo à la minute 45’00 l’opération neurochirurgicale GammaKnife de Mme Combes souffrant d’un tremblement essentiel. Le reportage permet aussi de voir les résultats de cette technique avec l’interview d’un homme souffrant aussi d’un tremblement essentiel. Celui-ci a dû arrêter de travailler à 55 ans tant le tremblement entraînait des situations de handicap moteur mais aussi social ; il dit : « Le tremblement est associé à une maladie neurodégénérative, à un gâtisme » et il ajoute : « Votre vie professionnelle, votre vie personnelle, votre vie familiale est brisée (…) par cette maladie ». Aujourd’hui, son tremblement a entièrement disparu du côté droit grâce au GammaKnife, « En huit jours, j’ai vu un changement complet (…), c’est réconfortant de voir votre handicap disparu » conclut-il.

Aptes remercie Marina Carrère d’Encausse, Michel Cymes et Benoît Thévenet pour ce nouveau reportage abordant le tremblement essentiel.

source : Le magazine de la santé

capture d’image : Professeur Jean Régis, hôpital de la Timone, Marseille © Le magazine de la santé

le 23 février 2013

publié le 24 février 2013

Retrouvez toutes les actualités