Le pays Briard

Le Pays Briard

C’est un grand pas pour un adhérent de Aptes, Anthony Méreau qui a pris son courage à deux mains et est allé rencontrer la journaliste du Pays Briard, Marie-Charlotte Dutheil, pour lui parler de sa maladie, le tremblement essentiel.

Anthony Méreau souffre de tremblements des mains depuis plus de dix ans, le diagnostic de tremblement essentiel a été porté au mois de juillet dernier seulement par un neurologue. Anthony Méreau a alors effectué des recherches sur Facebook et trouvé le groupe Tremblement essentiel sur lequel il a partagé son expérience et noué des amitiés notamment avec d’autres bénévoles, grâce à son humour et à son charme. Il a découvert Aptes.org et lu avec passion tous les articles des neurologues spécialistes des mouvements anormaux. Il s’est alors engagé dans l’action en rejoignant l’équipe des bénévoles de Aptes et il est le correspondant de Aptes pour deux sites Internet collaboratifs en santé, Chronicité, le site du collectif [im]Patients, Chroniques & Associés et Voix des Patients, le site de la Fondation Roche, sur lesquels il relaie l’actualité du tremblement essentiel et de Aptes.

Anthony Méreau

Un Fertois se bat pour faire connaître sa maladie raconte le parcours d’Anthony Méreau et rappelle que le tremblement essentiel est une maladie neurologique et génétique. La journaliste Marie-Charlotte Dutheil explique notamment aux lecteurs du Pays Briard : « Imaginiez que vous ne puissiez ni vous raser, ni faire vos lacets, ni vous servir un verre d’eau, ni insérer votre carte bancaire dans un distributeur. Ce quotidien, c’est celui de 300.000 Français qui souffrent de tremblement essentiel ».

L’initiative d’Anthony Méreau est un exemple pour toutes les personnes concernées par le tremblement essentiel qui souhaitent faire connaître la maladie et favoriser ainsi le diagnostic des personnes souffrant de tremblements.

image : © Le Pays Briard

 

publié le 17 décembre 2013

Retrouvez toutes les actualités