Débat public Les jeunes et la santé

Les jeunes et la santé

Vous avez entre 16 et 25 ans et vous souffrez d’un tremblement essentiel ? Vous habitez en région parisienne ? Vous pouvez faire entendre la voix de Aptes au débat public Les jeunes et la santé : comment être plus solidaires ? le lundi 2 décembre 2013 au palais d’Iéna, siège du Conseil économique, social et environnemental.

« Pour parvenir à une évolution sans heurts de notre société, tout en ayant une action publique répondant au mieux à ses attentes, il est indispensable de faire davantage participer les citoyen(ne)s à notre vie démocratique, au-delà des seules instances existantes. Il en va ainsi pour la santé comme pour d’autres aspects de nos sociétés où cette démarche est déjà bien engagée (environnement, bioéthique…). Et l’une des formes les plus intéressantes de cette « démocratie sanitaire » est sans nul doute le débat public.

C’est pourquoi la Conférence nationale de santé a décidé, en partenariat avec le Conseil économique, social et environnemental, d’organiser le 2 décembre 2013 un débat public intitulé Les jeunes et la santé : comment être plus solidaires ?

D’aucuns pourront se demander : « pourquoi la jeunesse ? ». A l’heure du vieillissement de la population, cela pourrait être incongru de se focaliser sur une tranche d’âge qui, en apparence, est moins tributaire des problèmes de santé que d’autres. Et pourtant…

Priorité du gouvernement et de la stratégie nationale de santé, la jeunesse est au cœur des préoccupations de santé des pouvoirs publics. Par ailleurs, la Conférence nationale de santé s’intéresse tout particulièrement à l’évolution solidaire de notre système de santé. Et celle-ci reposera bien sûr en grande partie sur la vision que la jeunesse a de la solidarité et des difficultés qu’elle rencontre. Il est nécessaire d’en savoir plus à ce sujet.

Sur la base d’un cahier d’acteurs élaboré par un groupe de jeunes d’une vingtaine de personnes, l’objectif de ce débat public est de faire émerger la parole des jeunes âgé(e)s de 16 à 25 ans et d’interroger leur conception de la solidarité en santé. Leurs échanges serviront ensuite à contribuer à l’élaboration de la loi de santé publique annoncée pour l’année 2014.

Il est nécessaire de remplir un formulaire d’inscription et vous pouvez aussi consulter les informations pratiques.

publié le 16 novembre 2013

Retrouvez toutes les actualités