CNSA et MDPH

La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) publie chaque mois une lettre d’information. La CNSA est un établissement public chargé de coordonner les actions des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) sur tout le territoire, elle répartit les moyens de l’État aux MDPH, elle doit aussi garantir l’égalité de traitement des personnes en situation de handicap et elle assure une mission d’expertise, d’information et d’animation auprès de toutes les parties prenantes. Aptes.org reçoit chaque mois 8.000 visites par mois dont plus de 6.000 visiteurs uniques. Après la consultation des pages sur le Tremblement essentiel, sur la consultation en Neurologie, la page la plus consultée est le Dossier MDPH et depuis quelques semaines, la page extrêmement technique sur les Outils de préparation du projet de vie apparaît aussi dans le top 10 des pages les plus consultées sur Aptes.org. Ceci montre tout l’intérêt porté par les personnes concernées par le tremblement essentiel pour la reconnaissance et la compensation du handicap généré par la maladie.

La CNSA a commencé à délivrer un premier bilan de l’année 2011. Les 101 MDPH accueillent les personnes en situation de handicap et leurs proches, elles informent les personnes, peuvent les aider à formuler leurs demandes et à constituer leur dossier. 26 % des demandes adultes concernent l’emploi – la Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) par exemple -, 12 % des demandes enfants sont relatives à un auxiliaire de vie scolaire. Les MDPH ont besoin de 3,1 mois en moyenne pour traiter une demande enfant et 4,6 mois en moyenne pour traiter une demande adulte. Les équipes pluridisciplinaires, chargées de l’évaluation, sont composées de médecins, d’enseignants, de travailleurs sociaux, elles évaluent les besoins de la personne handicapée et proposent ensuite un plan personnalisé de compensation (PPC). Dans les cas les plus invalidants, elle peut aussi proposer une prestation de compensation du handicap (PCH). 43,2 % des demandes de PCH concernent une aide humaine (habillement, toilette, prise des repas etc.), 23,3 % des aides techniques (propositions d’outils choisis avec un ergothérapeute par exemple), 15,4 % un aménagement du domicile (aménagement de la cuisine ou de la salle de bains par exemple). La CNSA constate néanmoins que l’évaluation sur le seul dossier sans aucune rencontre avec la personne en situation de handicap est en augmentation, 81 % en 2011 contre 77 % en 2010.

Aptes assure un service d’accompagnement dans la constitution du dossier MDPH, elle rappelle l’importance de fournir à la MDPH un dossier complet comportant toutes les informations nécessaires à la prise de décision des équipes chargées de l’évaluation au sein des MDPH. La CNSA fournit en ligne un service de documentation avec notamment des documents explicatifs sur le Guide d’évaluation des besoins de compensation des personnes handicapées (GEVA), le guide de référence des équipes des MDPH pour évaluer les situations de handicap et fournir une compensation adaptée.

Sur Aptes.org, la page Dossier MDPH fournit aussi des explications détaillées pour bien préparer sa demande à la MDPH, remplir le formulaire MDPH, préparer son projet de vie, formuler ses demandes. Un focus sur le manuel d’évaluation des capacités fonctionnelles permet aussi de comprendre l’évaluation demandées aux équipes chargées de cette évaluation par les MDPH, ceci pour pouvoir bien adapter ses demandes à la réalité des situations de handicap subies dans leur environnement.

source : MDPH. Au carrefour des politiques publiques. Synthèse des rapports d’activité 2011 des Maisons départementales des personnes handicapées, Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie, 2012.

le 17 février 2013

publié le 17 février 2013

Retrouvez toutes les actualités