Association des paralysés de France

L’Association des paralysés de France a lancé une pétition contre le report de l’accessibilité, pétition soutenue par Philippe Croizon, athlète, premier amputé des quatre membres à avoir traversé la Manche à la nage en 2010. Philippe Croizon explique pourquoi il soutient l’initiative de l’APF :

« Ne pas pouvoir se rendre dans une boulangerie, une pharmacie, chez un médecin ; ne pas pouvoir aller au cinéma, voir une expo, prendre le bus ou le train, traverser la rue, aller à l’école… c’est le quotidien de millions de personnes en situation de handicap en France.

C’est notre quotidien.

Pourtant il y a près de 40 ans déjà, une loi a posé l’obligation d’accessibilité. En 2005, une autre loi a prévu l’accessibilité pour 2015.

Nous saluons les acteurs qui se sont mobilisés pour rendre leurs locaux accessibles dans les temps.

Philippe CroizonMais aujourd’hui, nous sommes en colère face à tous les lobbies (fédérations et associations de professionnels de l’immobilier, du tourisme, de commerçants, d’architectes, de maires…) qui ont demandé un report du délai parce qu’ils trouvent que l’accessibilité c’est trop cher, trop compliqué, inutile…

Et nous sommes aussi en colère face aux pouvoirs publics qui ont écouté ces lobbies et nous demandent ou plutôt veulent nous imposer d’attendre jusqu’à 10 ans de plus. Nous avons jusqu’à l’été pour agir avant l’adoption de textes définitifs sur l’accessibilité.

Cette impossibilité d’aller et de venir librement et donc de vivre comme chaque citoyen depuis si longtemps est injuste et insupportable.

La liberté, l’égalité, c’est-à-dire notre dignité, passent par l’accessibilité. Celle-ci ne peut être possible qu’à condition d’encadrer sa mise en œuvre de contraintes et de délais vraiment resserrés.

Mon rêve, c’est une société où la personne en situation de handicap ne se posera plus ces questions : Est-ce que je peux aller au cinéma ? Est-ce que je peux aller faire mes courses ? Est-ce que je peux prendre le métro ? Est-ce que je peux trouver un travail ? Et la liste est longue….

Je rêve que la personne en situation de handicap dise : Je vais au cinéma, je vais faire mes courses, je vais prendre le métro, je travaille grâce aux compétences acquises pendant toute ma formation scolaire sans aucune crainte puisqu’égale de tous !

Je rêve que sur ces sujets, mon pays soit montré en exemple dans le monde entier comme il l’est pour les droits de l’Homme. Je rêve, ou plutôt nous rêvons de cette société. Mais il ne tient qu’à nous tous que ce rêve devienne tout simplement une réalité.

C’est pourquoi, aujourd’hui, je soutiens le combat de l’APF pour l’accessibilité ».

Cette pétition contre le report de l’accessibilité est mise en ligne par l’APF.

© APF / crédit photo : © Philippe Huguen / AFP

Retrouvez toutes les actualités