L’accessibilité pour tous

Dominique Baudis

Le Défenseur des droits, M. Dominique Baudis, a salué, mardi 5 février 2013 dans un communiqué de presse, la décision de la cour d’Appel de Paris condamnant la compagnie aérienne Easy Jet pour discrimination. Il considère que cette condamnation est une étape dans le respect de l’accessibilité pour tous. La compagnie aérienne a été condamnée à 70 000 € d’amende et au versement de 2 000 € de dommages et intérêts après la plainte déposée par trois personnes paraplégiques en raison du refus de la compagnie aérienne d’embarquer une personne handicapée au motif que celle-ci n’était pas accompagnée. Le Défenseur des droits rappelle à cette occasion qu’un quart des réclamations lié à une discrimination pour lequel le Défenseur des droits est saisi, porte sur le handicap et il souligne que cette décision est rendue publique à quelques jours de la date anniversaire de la loi du 11 février 2005.

Ce moment a donné l’occasion à Dominique Baudis de rappeler que l’accessibilité est un moyen de lutter contre les discriminations. L’égal accès des personnes handicapées aux droits ouverts à tous suppose de prendre les mesures appropriées, en s’appuyant notamment sur le principe de la conception universelle, pour permettre aux personnes handicapées, d’accéder à l’ensemble des activités et prestations offertes à tous. Dans une interview au Point, M. Dominique Baudis « tire la sonnette d’alarme », l’accessibilité pour tous prévoit une échéance en 2015, or « huit ans se sont écoulés et seulement 20 % des travaux nécessaires ont été réalisés » souligne le Défenseur des droits au Point. L’accessibilité constitue une réponse sociétale « en améliorant la qualité de vie de tous les citoyens et en anticipant sur les conséquences sociales et économiques de l’allongement de l’espérance de vie ». L’échéance de 2015, fixée par le législateur en 2005, est donc devenue aujourd’hui incontournable et doit être réaffirmée comme un enjeu prioritaire.

source : Défenseur des droits et Le Point

photo : Dominique Baudis © Défenseur des droits

le 9 février 2013

publié le 9 février 2013

Retrouvez toutes les actualités